Amélioration de la qualité des tomates

Les normes de qualité des tomates dépendent de leur variété, ainsi que de leur région de production et du marché auquel elles sont destinées.

Un certain nombre de critères variables définissent les exigences de qualité des tomates. 

Les pratiques de fertilisation des cultures influencent fortement les critères de qualité des fruits, tels que leur forme, leur couleur, leur fermeté et leur durée de conservation. Ces qualités sont particulièrement importantes dans le cas des tomates fraîches. 

Le degré et la quantité de ces facteurs peuvent avoir de grandes répercussions sur le prix et la qualité marchande de la récolte. La taille et les particularités acceptables varient en fonction du marché, la plupart des pays établissant eux-mêmes leurs normes minimales. 

La saveur des tomates est généralement liée aux proportions relatives de sucres et d'acides dans les fruits, principalement le fructose et acide citrique. L'association de fortes teneurs en sucres et en acides produit les tomates les meilleures et les plus savoureuses.

Nutrition des cultures et qualité des tomates

L'azote et le potassium sont indispensables au développement de l'arôme des tomates. Un excès d'ammonitrate dégrade leur saveur. Le potassium est le nutriment qui influe le plus sur la qualité générale des tomates. Il permet d'améliorer l'uniformité de maturation, la forme, l'acidité et la saveur des fruits. 

Des taux élevés de calcium permettent de maintenir leur fermeté et de prévenir les dommages résultant des maladies, de la manutention ou du transport. 

De faibles niveaux de bore se traduisent par une qualité marchande médiocre. Le Zincparticipe également au maintien de la qualité des tomates.